Qu’est-ce que l’acide hyaluronique exactement ?

Lors d’une intervention de médecine esthétique, les injections de produits pour remodeler le corps sont assez fréquentes, et il est légitime de se poser la question de la nature exacte de ces injections. C’est pourquoi nous assurons une grande transparence vis-à-vis de nos pratiques en consacrant un article de ce blog à l’acide hyaluronique.

 

Une macromolécule biologique

Formé à partir du glucose, l’un des sucres les plus courants de notre alimentation, l’acide hyaluronique est un polymère, c’est à dire une grande molécule constituée d’un motif répété. Présent naturellement dans tous les tissus du corps, l’acide hyaluronique Paris a pour rôle la protection des articulations, en améliorant notamment la souplesse du cartilage. Sa détérioration conduit à des maladies inflammatoires telles que l’arthrose.

Il contribue également à la cohésion des cellules de la peau en servant de pont entre elles, et c’est ce second rôle qui est exploité dans le cadre de la médecine esthétique. 

Inoffensif et modulable

L’acide hyaluronique a été choisi par les médecins pour le comblement de rides car il ne présente aucune incompatibilité avec les cellules du fait de sa nature de molécule biologique. C’est un produit sûr, mais en contrepartie, l’organisme est capable de le dégrader, ce qui implique que les injections doivent être renouvelées pour conserver ses effets bénéfiques.

Il est possible de jouer sur le niveau de réticulation du polymère, autrement dit, d’affecter le nombre de chaînes connectées entre elles. Plus elles sont liées les unes aux autres, plus la molécule sera réticulée. Cette propriété affecte directement la viscosité du produit : les chaînes non réticulées sont très fluides, tandis que celles qui le sont beaucoup seront plus rigides.

Ces deux aspects de l’acide hyaluronique le rendent utilisable à différents niveaux de profondeur : les chaînes fluides et peu réticulées sont utilisées pour les comblements de volume en surface, tandis que le polymère plus réticulé est utilisé plus près de l’os, pour les défauts majeurs.

Pour en apprendre plus à ce sujet ou pour toute question ou éventuel conseil, n’hésitez pas à nous contacter !